Guidelines pour créer et rendre visible son site internet

Guidelines pour créer et rendre visible son site internet

Avant de devenir “Facilitatrice Web”, avec la création de sites internet WordPress et ce qui va avec, j’ai été coach (2006-2018). Je travaille effectivement à mon compte depuis 2006, et j’ai, comme vous qui me lisez, rencontré la problématique de la visibilité web. Moi aussi, j’ai fait appel à un professionnel pour créer mon premier site, ainsi que mon second d’ailleurs. Moi aussi j’ai eu envie de devenir autonome, de comprendre, de faire par moi-même. Je me suis plantée des tas de fois, mais j’ai essayé des tas de choses ! Pour finalement prendre la décision de me former avec les meilleurs et à mon tour proposer mes prestations.

J’adore le web, j’adore WordPress et j’adore créer, et jaime aussi transmettre, partager, échanger.

Voilà pourquoi j’ai décidé de rédiger ces Guidelines. 

En terme de cible, disons que si vous êtes calé.e en création de site internet, vous allez vous ennuyer. Je m’adresse ici plutôt à des entrepreneur.e.s qui souhaitent créer ou améliorer leur site internet avec une connaissance de base réduite. Comme on est quand ce n’est pas son métier 🙂

Si vous êtes déjà dans l’idée de déléguer cette partie, ce que je comprends, n’hésitez pas à remplir ce petit questionnaire pour recevoir un devis. Chez Marketing Digital Facile, les tarifs sont souples et très accessibles, n’ayez pas peur, et si vous refusez le devis, personne ne vous en voudra. C’est vous qui décidez, et quoiqu’il arrive, on reste bons amis 🙂

Voici donc, maintenant que ce préambule est posé, 6 points pour vous aider à vous organiser pour envisager la création de votre site internet.

#wordpress #sitevitrine #creerunsiteinternet

Table des matières

Construire sa stratégie et la structure de son site internet

Avant toute chose, avant même de vous lancer dans l’achat d’un nom de domaine ou d’un hébergement, pensez votre site :

  • A qui vous adressez-vous? Quel est votre client idéal, votre cible?
  • Qu’avez-vous à proposer? Un service? Plusieurs services?
  • Envisagez-vous de bloguer? De mettre des vidéos? Des podcasts? Organisez-vous des événements que vous auriez envie de partager sur votre site?
  • Pensez-vous vendre des biens et/ou des services directement sur votre site?
  • Quelles couleurs envisagez-vous d’utiliser? Avez-vous réfléchi aux polices de caractère à utiliser? (sur ces points, posez-vous la question de faire appel à un prestataire extérieur)
  • Quels sont les mots et expressions clés fondateurs qui vont faciliter le référencement de votre site dans les moteurs de recherche?

Et je dois en oublier !!! Bref, posez-vous toutes les questions possibles “avant” ! Cela vous facilitera grandement la tâche “pendant”…

Voici quelques outils bien utiles pour cette première phase :

Choisir un nom de domaine

Choisir un nom de domaine pour son site internet relève bien souvent de l’exploit ! Tout est pris ! N’est-ce pas? Mais non, ne vous inquiétez pas, vous allez trouver !

Commencez donc par un petit exercice de brainstorming, seul.e et avec des ami.e.s, collègues, membre.s de votre famille. Choisissez des personnes inspirées et inspirantes, ayant une vision positive de votre projet.

Lâchez vous dans un premier temps, innovez, sortez des sentiers battus, allez voir la concurrence ou d’autres marques totalement extérieures à votre secteur d’activité, mais qui vous inspirent.

Une fois une bonne liste constituée, disons 9 idées de noms, choisissez en 3, puis classez les par ordre de préférence. Gardez cette liste au chaud, puis rendez-vous sur la page web d’un hébergeur pas forcément celui que vous choisirez (cf. point sur l’hébergement ci-après), peu importe, il s’agit juste de voir si votre premier choix est bien disponible. Vous le saurez rapidement ! 

Choisissez ensuite l’extension : .fr si votre site est dédié au marché français, .com s’il s’agit d’un commerce, .org s’il s’agit d’une organisation, .io si vous lancez une startup, …

Une question qui revient souvent : faut-il mettre un tiret entre deux mots clés du nom de domaine? Cela dépend, j’ai tendance à préférer ne pas en mettre. Ceci dit, si le tiret favorise la compréhension du nom de domaine, et le rend plus facilement prononçable, ne vous en privez pas.

Une autre question  : faut-il mettre un mot clé de son activité dans le nom de domaine? Les réponses divergent. Il semble que cela ne soit plus aussi important en matière de SEO. Donc, j’ai envie de dire, faites vous plaisir, et surtout faites en sorte que votre nom de domaine soit facilement mémorisable et prononçable.

Si besoin, vous pouvez vous aider d’un site comme Domain Typer pour trouver le meilleur nom de domaine pour votre activité :

Opter pour un nom de domaine expiré

Une autre option que de créer un nom de domaine tout neuf : acheter un nom de domaine expiré. En quoi cela consiste? A acheter un nom de domaine qui n’est plus utilisé mais qui l’a été et a donc un historique. Quel intérêt? De récupérer son historique justement, donc d’avancer plus vite en matière de référencement naturel. A condition bien sûr que ce nom de domaine soit positionné sur le même secteur que le vôtre et qu’il soit bien référencé. Pour vous aider, je vous conseille de vous pencher sur Youdot, le spécialiste français des noms de domaine expirés.

Créer ses visuels pour son site internet et ses réseaux sociaux

Si vous avez décidé de ne pas faire appel à un graphiste (c’est possible au début, et cela devient nécessaire plus tard, donc si vous avez besoin d’aide, je vous recommande la plate-forme CDigitale pour trouver un free lance. 

Pour la création de visuels, mon chouchou sans conteste est l’excellent Canva. Je me suis longtemps limitée à la version gratuite, déjà vraiment top, puis j’ai fini par craquer et prendre un abonnement premium. Je ne le regrette pas du tout, l’option offre de nombreuses fonctionnalités supplémentaires (comme par exemple le fond transparent en PNG, vraiment indispensable…).

En terme de banques d’images, il faut vraiment faire attention à respecter la loi. Ne jamais voler une image… Personnellement, en version gratuite, ma préférence va à Pixabay et Unsplash. Mais il y en a bien d’autres !

En banque d’images payantes, j’ai opté pour Shutterstock. J’y trouve vraiment mon bonheur à un tarif très raisonnable. Si vous ne voulez pas vous engager via un abonnement, vous pouvez acheter un pack de photo. C’est vraiment une bonne option lorsqu’on n’a pas de gros besoins.

Pour créer votre logo, Canva est une bonne option. Vous pouvez aussi tester Free logo, bien connu pour son utilisation simple et efficace.

Choisir un hébergeur

Pour ce qui est de l’hébergement, il y a pas mal de choix. En France, beaucoup de sites sont hébergés par OVH. C’est le plus connu des hébergeurs. Mais OVH a un peu perdu de son panache et son service support n’est pas des plus réactifs.

Personnellement, comme beaucoup de professionnels, j’aime bien O2switch. Le rapport qualité-prix est top, surtout si vous envisagez d’héberger plusieurs sites. Le support est extrêmement réactif et vraiment sympa (même le week-end !).

Planet Hoster est pas mal du tout également, vous pouvez y aller tranquillement.

Enfin, Easyhoster est un hébergeur très complet qui arrive sur le marché avec détermination.

Créer son site internet avec WordPress

Se munir d’un autorépondeur

Avoir un site WordPress sans autorépondeur, c’est comme avoir une voiture de course avec la moitié du réservoir vide ! 

Surtout quand on a Elementor Pro et qu’on peut créer de jolis Popup, et des formulaires de contacts au top.

Encore une fois, le choix est large, mais pour gagner du temps, je vous suggère Sendinblue. C’est actuellement le meilleur il me semble, pour sa simplicité, son automatisation, et le respect du RGPD.

Se former au référencement naturel

En attendant que ma propre formation soit enregistrée (le temps passe trop vite), je vous conseille vivement la formation de Nicolas Laruelle. Je l’ai suivie, c’est un condensé de bon sens. Suivez là en appliquant ses conseils, et vous verrez, le SEO n’aura plus de secret pour vous.

Voilà, j’espère que ces Guidelines vous auront aidé à y voir plus clair. J’espère aussi vous avoir convaincu.e de créer un site internet avec WordPress. Si vous ne vous sentez pas assez autonome pour vous lancer, plusieurs options s’offrent à vous :

  1. Confier la réalisation de votre site internet
  2. Vous former en direct et suivre pas à pas des tutoriels de formation

Si vraiment je ne vous ai pas convaincu.e avec WordPress, alors voici quelques alternatives intéressantes (j’étofferai la liste au fil de mes trouvailles) :

Si cet article vous a plus, partagez le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Recevoir gratuitement ces guidelines au format PDF dans votre boite mail

Guidelines pour créer et rendre visible son site internet
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

EBOOK OFFERT

En vous inscrivant sur cette liste, recevez, dans votre boite mail, les Guidelines pour créer et rendre visible son site internet.

Nous utilisons Sendinblue en tant que plateforme marketing. En soumettant ce formulaire, vous reconnaissez que les informations que vous allez fournir seront transmises à Sendinblue en sa qualité de processeur de données; et ce conformément à ses conditions générales d'utilisation.

Si cet article vous a plus, partagez le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page