Comment gérer les mises à jour WordPress sans risquer de perturber votre site ?

Gérer les mises à jour de votre site WordPress vous semble complexe et risqué ? Vous avez peut-être déjà connu des pannes ou des dysfonctionnements après une mise à jour. Pourtant, ces mises à jour sont essentielles pour la sécurité et la performance de votre site. En 2024, plusieurs mises à jour importantes ont été déployées, notamment avec la version 6.5 de WordPress, qui a introduit des améliorations en termes de sécurité et de performance. Dans cet article, nous vous guiderons à travers les étapes à suivre pour gérer les mises à jour de WordPress de manière sécurisée.

gerer les mises a jour wordpress

Comment se préparer aux mises à jour ?

Avant d’effectuer une mise à jour, il est nécessaire de sauvegarder l’intégralité de votre site. Cette sauvegarde vous permet de restaurer votre site à son état précédent en cas de problème. Vous pouvez utiliser des plugins comme UpdraftPlus ou BackupBuddy pour automatiser ce processus.

Une sauvegarde complète comprend à la fois les fichiers de votre site et ceux de la base de données, assurant ainsi une protection totale.

En 2024, plusieurs incidents ont montré l’importance de disposer de sauvegardes récentes pour éviter des interruptions prolongées dues à des incompatibilités ou des erreurs​​.

Comment créer un environnement de test ?

La création d’un environnement de test, ou staging, est une étape essentielle pour tester les mises à jour avant de les appliquer sur votre site en production.

Cet environnement de test est une copie de votre site où vous pouvez vérifier que les mises à jour n’entraînent pas de problèmes. Des plugins comme WP Staging ou des services comme ceux proposés par certains hébergeurs facilitent la mise en place de cet environnement.

Cela vous permet ainsi de tester les mises à jour de votre site dans un environnement isolé vous permettant de détecter et de résoudre les éventuels conflits sans impacter vos utilisateurs.

Comment vérifier la compatibilité des mises à jour ?

Les thèmes et plugins peuvent parfois entrer en conflit avec la nouvelle version de WordPress. C’est pourquoi il est nécessaire de vérifier leur compatibilité avant de procéder à une mise à jour.

Pour ce faire, consultez les notes de version des plugins et thèmes que vous utilisez, et assurez-vous qu’ils sont compatibles avec la nouvelle version de WordPress.

Vous pouvez également vérifier si des mises à jour sont disponibles pour ces extensions avant de mettre à jour le cœur de WordPress.

Pour une gestion efficace des mises à jour, il est recommandé de suivre une procédure bien définie et d’utiliser des outils adaptés. Pour cela, pensez à déléguer cette tâche à des professionnels en souscrivant à un forfait de maintenance pour site Wordpress.

Quelle procédure suivre pour les mises à jour ?

Il y a deux méthodes principales pour mettre à jour WordPress : manuellement ou automatiquement.

La méthode manuelle offre un contrôle total, tandis que l’automatique est plus pratique pour les utilisateurs moins expérimentés. Cependant, chacune a ses avantages et inconvénients.

1. La mise à jour manuelle via le tableau de bord

  • Connectez-vous à votre tableau de bord WordPress.
  • Accédez à « Tableau de bord » > « Mises à jour ».
  • Si une mise à jour est disponible, cliquez sur « Mettre à jour maintenant ».

Vous devriez voir un message confirmant que vous avez la dernière version de WordPress.

2. Mise à jour manuelle via FTP

  • Téléchargez la dernière version de WordPress.
  • Extrayez le fichier .zip sur votre ordinateur.
  • Connectez-vous à votre serveur via FTP et remplacez les dossiers wp-admin et wp-includes par ceux de la nouvelle version.

Attention à ne pas remplacer le dossier wp-content pour éviter de perdre vos plugins et thèmes.

3. Mise à jour automatique

Les mises à jour automatiques de WordPress peuvent être configurées pour simplifier le processus et garantir que votre site reste à jour sans intervention manuelle régulière.

WordPress propose par défaut des mises à jour automatiques pour les versions mineures et les correctifs de sécurité. Pour les versions majeures, vous pouvez configurer des mises à jour automatiques en suivant ces étapes :

  1. Activer les mises à jour automatiques via le tableau de bord
    • Allez dans « Tableau de bord » > « Mises à jour« .
    • Activez les mises à jour automatiques pour les versions majeures et mineures si cette option est disponible.
  1. Configurer les mises à jour automatiques via wp-config.php
    • Accédez à votre fichier wp-config.php via FTP.

Ajoutez ou modifiez la ligne suivante pour activer les mises à jour automatiques :

define(‘WP_AUTO_UPDATE_CORE’, true);

  1. Utiliser des plugins pour gérer les mises à jour automatiques
    • Des plugins comme Easy Updates Manager permettent de configurer et de gérer facilement les mises à jour automatiques pour WordPress, les plugins, et les thèmes.
    • Installez et activez le plugin, puis configurez les paramètres selon vos préférences pour automatiser les mises à jour en toute sécurité.

Les mises à jour automatiques sont particulièrement utiles pour les utilisateurs qui ne souhaitent pas surveiller constamment les nouvelles versions et veulent garantir que leur site reste sécurisé et performant avec le minimum d’efforts​.

Comment gérer les erreurs et problèmes ?

Après une mise à jour, il est possible que des erreurs surviennent. Voici comment les gérer :

1. Désactiver les plugins et thèmes

La première chose à faire si vous rencontrez des problèmes, désactivez tous les plugins et activez le thème par défaut de WordPress.

Ensuite, réactivez les plugins un par un pour identifier celui qui cause le problème. Faites de même avec les thèmes si le problème persiste.

2. Retour en arrière

Dans le cas où une mise à jour crée des problèmes majeurs, vous pouvez restaurer votre site à partir de la sauvegarde que vous avez effectuée avant la mise à jour.

Utilisez un plugin comme WP Rollback pour revenir à une version précédente des plugins ou thèmes problématiques.

Quelles sont les bonnes pratiques après une mise à jour ?

Après la mise à jour, vérifiez que votre site fonctionne correctement. Testez les pages importantes, les formulaires, les liens, et assurez-vous que le design n’est pas affecté.

Enfin, notez les mises à jour effectuées et leurs impacts. Gardez une documentation à jour pour faciliter les futures mises à jour et résolutions de problèmes.

Conclusion

Pour résumer, mettre à jour WordPress de manière sécurisée est essentiel pour maintenir un site performant et sécurisé. En suivant les meilleures pratiques, comme la sauvegarde régulière, l’utilisation d’un environnement de test, et la vérification minutieuse après chaque mise à jour, vous pouvez minimiser les risques de perturbation de votre site.

You cannot copy content of this page

Retour en haut